Le travail d’agriculteur est en pleine évolution

Ouest-France Ouest-France - il y a 3 mois

Terre attitude a lieu ce week-end à Plumaudan. Thème de cette 14e édition : l’agriculture 2.0. La technologie prend une place de plus en plus importante dans le quotidien des agriculteurs. Article du 24/08/2018 de Marine Cointe pour Ouest-France.

Entretien

Danny Rochefort est producteur de céréales et éleveur porcin à Dolo, président de la coopérative agricole du canton de Broons.

Comment a évolué votre usage de la technologie depuis votre arrivée dans le métier ?

Il y a vingt ans, on ne connaissait rien. Aujourd’hui on ne peut plus travailler sans nos téléphones. Les premières applications GPS sont arrivées sur les appareils dédiés au traitement ou à l’épandage il y a dix ans. Ça a déjà changé notre façon de travailler. Mais ce n’était que le tout début. Depuis, il y a eu le développement d’outils d’aide à la décision qui cartographient les parcelles grâce à des drones et analysent les sols pour nous aider à apprécier les besoins en engrais. Aujourd’hui, même nos tracteurs sont autoguidés.

Quelles sont les conséquences de ces nouveaux usages ?

La technologie travaille aussi pour un plus grand respect de l’environnement. Elle nous permet de limiter la quantité d’intrants et de produits phytosanitaires en ciblant mieux les besoins réels des sols. Chaque année, on doit faire face à des nouvelles contraintes réglementaires et s’adapter aux attentes sociétales, l’innovation technologique aidera à mieux appréhender les contraintes de demain. La pénibilité physique est aussi amoindrie, mais il y a de nouvelles contraintes. Plus on automatise et on robotise, plus on est dépendant de la technologie.

Tout cela a un coût, comment le supporter ?

De toutes les façons, on ne peut pas aller contre son époque. En tant qu’agriculteur, on ne peut pas se projeter sur le long terme sans la technologie. C’est certain que le prix des matériels a beaucoup augmenté, il y a énormément d’informatique embarquée. Je pense que pour supporter ces coûts, on va se diriger vers une économie de partage. Je suis moi-même entré dans une Cuma (coopérative d’utilisation de matériel agricole). On voit l’arrivée de start-ups qui proposent de la location de matériel agricole, c’est dans l’air du temps.

L’agriculture de demain sera-t-elle encore davantage tournée vers la technologie ?

Bien sûr, on n’en est qu’au début. Nous sommes en plein dans cette période de mutation. Le travail d’agriculteur est en constante évolution. En ce moment, il y a un gros développement de la robotisation. On peut aussi imaginer, par exemple, de nouveaux outils qui permettraient, grâce à un drone, de mieux cibler les zones de désherbage.

Retrouvez l’article : https://www.ouest-france.fr/bretagne/plumaudan-22350/plumaudan-le-travail-d-agriculteur-est-en-pleine-evolution-5934605

Crédit photo : Ouest France

Nous contacter
Partager Viadeo Partager