Le FAFSEA est désormais mandaté par OCAPIAT

Fafsea Fafsea - il y a 5 mois

A compter du 1er avril 2019 jusqu’en fin d’année, le Fafsea est mandaté par OCAPIAT pour agir en son nom. OCAPIAT a reçu fin mars l’agrément du ministère du travail (arrêté publié au JO du 31.03.2019). Vous allez donc retrouver un même opérateur de compétences pour la coopération agricole, l’agriculture, la production maritime, la transformation alimentaire et les territoires. En 2019 vos contacts au quotidien seront toujours vos conseillers formation FAFSEA habituels, si votre secteur relevait auparavant du FAFSEA. Dans les principaux autres cas, vous relèverez d'OPCALIM.

Dans le cadre de la loi du 5 septembre 2018 « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel », les 20 OPCA* se sont transformés le 1er avril 2019 en 11 opérateurs de compétences (OPCO). Ils continueront d’être gérés de manière paritaire, c’est-à-dire en étant administrés à part égale par les organisations professionnelles et syndicales d’employeurs et les syndicats de salariés.

  1. Opco commerce
  2. Atlas
  3. Santé
  4. Afdas
  5. Cohésion sociale
  6. Entreprises de proximité
  7. Entreprises et salariés des services à forte intensité de main-d’oeuvre
  8. Ocapiat
  9. Opco 21
  10. Construction
  11. Mobilité
En savoir plus sur les 11 OPCO : https://www.centre-inffo.fr/site-droit-formation/actualites-droit/agrement-des-operateurs-de-competences

 

En 2019, le FAFSEA est mandaté par OCAPIAT

Le 1er avril 2019, le FAFSEA s’est rapproché d’OPCALIM dans une logique de filière cohérente avec les secteurs déjà couverts par le FAFSEA.
Vos branches professionnelles ont été parties prenantes de ces négociations. L’accord constitutif du futur opérateur de compétences recouvre l’agriculture au sens large, la coopération agricole, les industries agro-alimentaires, la pêche, les cultures marines, la coopération maritime et les acteurs des territoires.

OCAPIAT est agréé par les pouvoirs publics depuis le 29 mars 2019 (arrêté publié au journal officiel du 31 mars 2019) : arrêté portant agrément d’OCAPIAT : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2019/3/29/MTRD1908319A/jo/texte


A partir du 1er avril 2019, FAFSEA continue d’être votre interlocuteur. Jusqu’au 31 décembre 2019, il agit en nom et pour le compte d’OCAPIAT. Le FAFSEA conserve en 2019 son rôle d’opérateur du CEP (conseil en évolution professionnelle).


Périmètre (secteurs)

Le site vitrine provisoire d’OCAPIAT vous permet de visualiser si OCAPIAT est bien votre opérateur de compétences, par IDCC.


Le nom OCAPIAT

O pour Opérateur de compétences

C pour Coopération agricole

A pour Agriculture

P pour Pêche

I pour Industrie

A pour Agro-alimentaire

T pour Territoires

 

Principales ambitions d’OCAPIAT

  • Être vecteur d’efficacité au service des politiques de branches ou d’interbranches en matière de formation professionnelle et de formation en alternance
  • Soutenir la compétitivité des entreprises et de l’économie
  • Accompagner l’effort de professionnalisation des salariés au sein des TPE-PME notamment, et plus largement, des actifs (demandeurs d’emploi, jeunes, personnes fragiles…)
  • Développer des services de proximité dans les territoires

 

Principales missions d’OCAPIAT

  • Apporter un appui technique aux branches adhérentes pour :

. établir la gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences

.  déterminer les niveaux de prise en charge des contrats d'apprentissage et de professionnalisation

.  les soutenir dans leur mission de création, de révision ou de suppression de diplômes et titres à finalité professionnelle et de leurs référentiels 

  • Assurer un service de proximité aux entreprises et notamment aux TPE/PME afin :

.  d'améliorer l'information et l'accès de leurs salariés à la formation professionnelle

.  de les accompagner dans l'analyse et la définition de leurs besoins en matière de formation professionnelle

  • Promouvoir les modalités de formation réalisées en tout ou partie à distance ainsi que celles réalisées en situation de travail et en assurer le financement.
  • Assurer le financement des contrats d'apprentissage et de professionnalisation, selon les niveaux de prise en charge fixés par les branches
  • Prendre en charge les actions de formation dans le cadre des dispositions légales et conventionnelles et mobiliser des budgets spécifiques

 


 

 

Nous contacter
Partager Viadeo Partager