Horticulture. Ils ont tous trouvé un emploi dans le Maine-et-Loire

© crédits photo : dr

Ouest-France Ouest-France - il y a 8 mois

À l’issue du cursus d’agent horticole, proposé par le centre national de promotion horticole (CNPH) à La Ménitré (Maine-et-Loire), 100 % des stagiaires ont trouvé du travail. Entretien avec Sandrine Gaborit, formatrice.

Le centre national de promotion horticole (CNPH) à La Ménitré, située à 24 km d’Angers (Maine-et-Loire), propose une formation d’agent horticole. Après un mois et demi de cours théoriques et pratiques, les neuf stagiaires ont tous trouvé un emploi. Entretien avec Sandrine Gaborit, formatrice.

Pourquoi avoir lancé cette formation ?

C’est dans le cadre d’une Poec (Préparation opérationnelle à l’emploi collective) que le CNPH, en collaboration avec Pôle emploi et le Fafsea (Fond d’assurance formation des salariés d’exploitations agricoles) a mis en place ce parcourt d’agent horticole.

Qui sont les stagiaires ?

Ils sont au nombre de neuf. Certains ont fait des saisons en horticulture, d’autres viennent d’horizons complètement différents, comme les métiers de bouche ou de la photographie. C’est une totale découverte pour ces derniers.

Comment s’est déroulée la formation ?

Elle dure un mois et demi. Les cours portent sur la reconnaissance des végétaux, les techniques et les pratiques culturales, l’obtention du Caces (permis à la conduite de chariot élévateur niveau 3 et 8) et la certification phytosanitaire. C’est-à-dire les savoirs nécessaires à la pratique de traitements sur les végétaux.

Les résultats sont-ils satisfaisants ?

Oui, dès la sortie du centre, un stagiaire a obtenu un CDI dans un groupement d’employeurs. Quatre ont un contrat saisonnier en pépinière, deux en horticulture, un en maraîchage et, enfin, un des formés s’installe à son compte comme producteur de semences.

Après cette première expérience positive, le CNPH compte-t-il renouveler l’opération ?

Oui, la demande de main-d’œuvre en horticulture est forte. Nous pensons renouveler ce dispositif Poec en particulier sur la conduite et l’entretien de matériel en agriculture et cela dès le mois de mai.

Quelles sont les autres formations que le centre propose ?

Dès le 16 avril, nous proposerons le cursus : Accès des demandeurs d’emploi aux métiers de l’agriculture. Un stage plutôt destiné à des personnes en recherche de leur voie. Puis nous avons nos formations classiques allant du certificat d’aptitude professionnel agricole (Capa) au bac pro qu’il sera possible de découvrir lors de nos portes ouvertes du 14 avril.

Contact : 02 41 45 67 55 ou via joseph@cnph.fr et sur www.cnph.fr

Nous contacter
Partager Viadeo Partager