Des réfugiés en formation pour devenir vignerons

© radio france- marie-ange lescure

France Bleu – L'actualité en direct, info locale e France Bleu – L'actualité en direct, info locale e - il y a 28 jours

Amboise, Indre-et-Loire, France Neuf stagiaires originaires du Soudan, d'Afghanistan et d'Érythrée suivent depuis début septembre une formation pour devenir ouvrier viticole à Amboise. Une formation qui va durer huit mois, ils rejoindront ensuite des domaines viticoles d'Indre-et-Loire et du Loir-et-Cher.


De 18 à 38 ans, neuf réfugiés volontaires pour apprendre les métiers de la vigne 

"Cette formation a été montée en coopération avec les services de l'Etat" explique Jean-Pierre Genet le proviseur du Lycée professionnel d'Amboise, "ces réfugiés en situation régulière ont un contrat de travail géré par _l'association bio-solidaire les Jardins de Cocagne de Blois_. L'objectif de ces huit mois de formation, c'est de les conduire à l'insertion professionnelle dans des entreprises viticoles locales".

Thierry Esnault est vigneron dans le sud de la Sarthe et il est aussi formateur au Lycée viticole d'Amboise, il a en charge ces stagiaires, tous originaires de pays musulmans (où officiellement l'alcool est interdit) :"Ils ont le respect de leurs traditions, mais ils sont ouverts, après ils vivent un changement de culture. Laissons leur le temps de s'intégrer ! Je suis partisan du principe que quand les gens sont bienfaisants, qu'ils ont envie de s’intéresser : noir, blanc, beur, peu importe la nationalité !".

Ces futurs vignerons ont déjà trouvé des entreprises pour les accueillir 

Navidoula a 19 ans, il vient d'Afghanistan, d'une région située près de Kaboul. Il n'avait jamais vu autant de vignes avant d'arriver à Amboise.  Il est arrivé en France il y a deux ans, il a commencé à apprendre le français et a aussitôt été volontaire pour cette formation :"Ici on a fait les vendanges", explique-t-il. "On apprend maintenant la taille, on est allé au chai après les vendanges" et si il n'a pas dégusté de Touraine primeur, il a goûté le jus de raisin que produit le lycée !

Le lycée a lancé un appel aux entreprises viticoles d'Indre-et-Loire et du Loir-et-Cher pour accueillir ces neuf réfugiés et il a reçu plus de réponses positives qu'il n'a de stagiaires. "Pas seulement pour des raisons humanitaires" souligne le proviseur Jean-Pierre Genet, "mais aussi parce que, déjà les entreprises viticoles manquent de bras et d'ici quelques années, se posera le problème du départ en retraite de nombreux vignerons" conclut Jean-Pierre Genet. 

Le lycée professionnel viticole d'Amboise accueille cette année 2018/2019 plus d'une trentaine de stagiaires en formation pour adultes. 

Source : https://www.francebleu.fr/infos/education/lycee-viticole-d-amboise-des-refugies-en-formation-pour-devenir-vignerons-1543425788

Nous contacter
Partager Viadeo Partager