Des intentions de recrutement records en agriculture pour 2019

Communiqué de presse de la FNSEA

Fafsea Fafsea - il y a 5 mois

Selon le baromètre FNSEA, l’amélioration de la situation économique en cours se poursuit au 1er trimestre 2019. Cette amélioration se traduit notamment par des intentions de recrutement en hausse dans la plupart des filières et des régions. Toutefois, les difficultés de recrutement sont de plus en plus prégnantes. C’est une tendance récente qui doit alerter.

 

La situation économique des exploitations agricoles qui s’améliore
Depuis octobre 2016, la part d’exploitants agricoles qui jugent bonne leur situation économique ne cesse d’augmenter mais reste minoritaire (28% des exploitants au 1er trimestre 2019, +5 points en un an). En ce qui concerne les 3 prochaines années, la majorité des exploitants (42%) présage une situation économique identique. La tendance est à la diminution du pessimisme, qui concerne encore 3 exploitants sur 10 (-10 points depuis octobre 2018).

Sur les trois derniers mois, 28% des exploitants n’ont rencontré aucune difficulté sur leur exploitation. A l’inverse, ils sont près de 4 sur 10 à avoir rencontré des difficultés assez ou très importantes. Toutefois la tendance est à la diminution de la part d’exploitant ayant rencontré des difficultés (-4 points depuis octobre 2018). Les difficultés rencontrées ce trimestre sont principalement liées à la baisse des cours et des prix de la production, aux différentes réglementations environnementales et sanitaires, au climat et aux charges d’exploitations, qui concernent toutes près de la moitié des exploitants.

Des intentions d’embauches records en 2019 qui s’accompagnent d’une hausse des difficultés à recruter
Les résultats du baromètre pour le 1er trimestre 2019 nous montrent que l’embauche de personnel est en progression pour la période avec 18% des exploitants qui ont embauché au moins une personne au cours des 3 derniers mois (+2 points en un an).

Les intentions d’embauches pour les 3 prochains mois établissent un record que ce soit pour les embauches en cdi que pour celles en CDD. Ces projets de recrutement sont plus nombreux dans les filières de cultures spécialisées, notamment en viticulture et arboriculture où près de la moitié des exploitants envisagent de recruter au moins une personne au cours des 3 prochains mois.

Les résultats de l’enquête besoins de main d’œuvre 2019 (pôle emploi) qui viennent de paraître confirment cette tendance. En effet, on dénombre plus de 252 000 projets de recrutement en 2019 en agriculture, c’est 19 000 de plus que l’année dernière. Il y a donc 1 projet de recrutement sur 10 en France qui se fera dans le secteur agricole !

Le secteur agricole se distingue également par une proportion importante d’entreprise qui envisage de recruter cette année : 36% des établissement, c’est 3 points de plus qu’en 2018 et c’est nettement supérieur à la proportion tous secteurs confondus (26%). Ces projets sont en grande majorité (84%) destinés à faire face à un surcroît d’activité et le seront dans le cadre d’un cdd de moins de 6 mois (77% des projets).

Les métiers de viticulteur/arboriculteurs sont les plus recherchés en France avec près de 135 000 projets de recrutement en 2019. Les projets de recrutement sont à 89% saisonniers mais on compte plus de 27 000 projets de recrutements non saisonniers.

Toutefois, de fortes difficultés à recruter sont à craindre pour certains métiers, notamment les conducteurs d’engins agricoles (61% de projets jugés difficiles). On peut observer de fortes disparités selon les régions en termes de dynamiques dans les projets de recrutement.

Les projets de recrutement jugés difficiles à satisfaire sont en forte croissance cette année : 44% des projets en agriculture (50% tous secteurs confondus), c’est 11 points de plus qu’en 2018.

 

Source

https://www.fnsea.fr/actualit%C3%A9s/plus-de-250-000-projets-de-recrutement-en-agriculture-en-2019/

Nous contacter
Partager Viadeo Partager